COSYSAfficher le menu principal

Résultats

Réalisations de l'année 2016 

2016 Année de la transition digitale et écologique des transports

Des résultats d’une portée remarquable pour le département COSYS


 Dans le domaine de la gestion intelligente des réseaux

  • Une simulation à l’échelle d’un tronçon de 100km de la ligne Paris-Le Havre a permis de démontrer la faisabilité de doubler la capacité des réseaux ferroviaires à écouler du fret par une régulation fondée sur une modélisation numérique détaillée.
  • La régulation d’accès sur autoroutes urbaines a également prouvé, en action, tout son intérêt. Elle a permis de supprimer les congestions sur l’autoroute A25, à l’instar des succès passés en Ile de France. Ces résultats ont décidé la DIRIF à déployer avec l’aide de COSYS la régulation sur l’ensemble des voies rapides franciliennes. Cette recherche-action a aussi fourni une preuve de concept en situation réelle des données embarquées (FCD) en substitution ou en complément des boucles fixes, et établi que le contrôle sans modèle n’apporte pas d’amélioration par rapport au modèle EDP classique.

 

Dans le domaine des infrastructures

  • CESAR dispose de nouveaux outils de calcul dynamique des ouvrages en terre armée pour soutenir les voies TGV, jalon essentiel vers l’acceptabilité par la SNCF de ces ouvrages économiques et de faible emprise. 

2016 Année de la transition digitale des transports et de la ville

  •  La transition digitale des transports et de la ville s’est concrétisée par un bouquet de résultats sur l’analyse de données en masse pour la mobilité et les réseaux urbains qui apportent une compréhension nouvelle des profils de consommation journalière et de leur évolution, ce qui aide les opérateurs à optimiser la gestion des systèmes de transport ou de production d’eau.
  • L’internet des objets pour des applications sécuritaires dans le domaine ferroviaire a également rencontré le succès en innovation européenne. 

2016 Année de l’innovation et de l’entrepreunariat

  • La simulation du véhicule à conduite partiellement déléguée a franchi une nouvelle étape structurante pour la joint-venture avec ESI à travers la décision de présenter les technologies de l’IFSTTAR au CES 2017 de Las Vegas. Le positionnement en ville alliant GNSS et cartes 3D a vu une réduction d’un facteur 10 du risque d’intégrité, progrès essentiel pour le déploiement du Véhicule Autonome.
  • L’avalanche de succès pour Luxondes et Stanley Robotics confirme le bienfondé du corpus de connaissances et d’outils sous-jacents mais aussi le dynamisme des personnes aux commandes.

 Le département COSYS a d’ailleurs poursuivi son effort d’innovation dans le digital à travers :

  • La création de la start-up Ecotropy. Ecotropy évalue par avance la performance de rénovations énergétiques des bâtiments et offre des outils numériques utiles à la garantie des performances énergétiques.
  • La maturation de la future start-up SmartR qui, à bas coût, pèsera les véhicules par nanomatériaux.
  • Le dépôt de 7 brevets en 2016 prépare l’innovation de demain.

 2016 et encore…

  • La Route Solaire Hybride présentée à la COP21 et à la COP22,
  • Le dégivrage intelligent des voies de métro,
  • Le déploiement d’un réseau ultra-dense de capteurs de Qualité de l’air,
  • Le calcul temps réel de cartes dynamiques de la pollution liée au trafic qui sous-tend l’initiative ITS4Climate,
  • La smart grid pour les gares,
  • L’éclairage urbain par LED

tout ceci constitue  autant de leviers d’innovation pour la transition écologique et énergétique des transports et de la ville

La R5G confirme son potentiel de transformation des pratiques en matière d’innovation territoriale avec

  • Le lancement de grands living labs en innovation ouverte comme la LGV BPL,
  • La reconversion du RD199 en boulevard urbain de nouvelle génération,
  • Le lancement de l’open highway innovation lab A355 à Strasbourg,
  • La contribution au Laboratoire des usages en Nouvelle Aquitaine.

Marqueur déjà bien visible en France et à l’étranger de notre implication décisive dans la transition énergétique et la mutation des transports, la R5G a su mobiliser des industriels dans une réponse très ambitieuse et potentiellement structurante à l’appel ADEME Route du Futur.

L’année 2016 consacre un changement d’échelle des innovations propices au déploiement de la mobilité comme service, coopérative, électrique, autonome, mais aussi de l’internet des objets. 

2016 Cosys à l’international

  • Le nouveau MOU avec le Politecnico de Milano inclut la formation doctorale croisée.
  • Trois expertises de haut niveau pour l’Université de TongJi et BJTU dont le State Key Laboratory of Rail Traffic Control and Safety ont donné lieu à des échanges très riches avec plusieurs équipes.
  • Outre le démarrage de plusieurs projets Européens, on a préparé le projet X2RAIL avec Railenium dans le cadre de shift2rail et du consortium SmartRacon.

Cette montée en visibilité internationale s’est également traduite par la visite de Mitsubishi à Satory, motivée par nos compétences distinctives en matière de compréhension et d’évaluation du vieillissement des composants de puissance.

Ainsi, nos connaissances cristallisées dans des outils numériques permettent de :

  • mieux évaluer les pollutions liées au trafic ou à l’activité urbaine,
  • préparer la transition vers une mobilité écologique et des territoires à énergie positive,
  • favoriser la mobilité active des personnes de tous âges.

Les acteurs du transport requièrent notre capacité d’expertise, de simulation et de traitement des données.

Prévisions 2017, de nouveaux défis dans un effort concerté

Macro-sujets d’avenir, évolution de la gouvernance, structuration internationale, réalisation des investissements scientifiques, adossement accru de nos recherches à nos grands équipements, développement de la veille,
accompagnement au déploiement à grande échelle de la régulation du trafic en Ile de France,Internet des objets sécuritaires pour le ferroviaire, participation au nouveau laboratoire des usages en Aquitaine sur les ITS, démonstrateurs R5G, création ou développement de start-ups.

Frédéric Bourquin

Directeur du Département COSYS