COSYSDisplay the main menu

Expertise et Appui aux politiques publiques

Cette activité est particulièrement abondante, elle contribue à la visibilité de l’institut et reconnait la valeur des équipes et des personnes qui y contribuent.

  • Le Handbook ”Assessment of positioning performance in ITS applications” consacre la fin de l’action COST Sappart, pilotée par F. Peyret. Elle a permis de mettre au point une référence en matière d’évaluation des performances des systèmes de positionnement, d’importance majeure pour le déploiement du véhicule automatisé.

  • ECOMOUV a par ailleurs confié à l’IFSTTAR/COSYS/GEOLOC le soin d’homologuer le système ecotaxe poids lourds. On a émis 23 avis d’agrément pour les laboratoires en charge des essais et 66 avis d’homologation sur les chaînes de collecte et de contrôle.

  • L’étude MELODIC pour la DGTIM ayant servi à alimenter la table ronde ministérielle du congrès ITSWC à Bordeaux s’est poursuivie par un workshop organisé par le CGDD (lien recherche finalisée et APP) et une participation à la gouvernance de l’initiative française ITS4Climate qui a vocation à soutenir les efforts méthodologiques dans la durée.

  • Le rapport sur les situations critiques de cas d’usages VP pour le Véhicule Automatisé a reçu un excellent accueil des pays leaders dans le domaine comme le Japon. La méthode, désormais appelée ”the french method” a étayé la position de la France sur le Véhicule Automatisé au dernier sommet du G7 Transports en Italie (Cagliari pour le volet Transport).

  • Le rapport Galileo pour le VA souligne un fort besoin d’expérimentations pour que les industriels progressent dans l’innovation sur les véhicules automatisés et pour que les pouvoirs publics disposent d’un volume suffisant de données afin de légiférer sur de bonnes bases : La complémentarité des senseurs (Galileo, autres GNSS et senseurs non GNSS) pour une géolocalisation précise et robuste, la complémentarité entre une navigation qui s’appuiera sur les systèmes satellitaires, une cartographie très précise et la perception de l’environnement du véhicule constituent des questions ouvertes. Nous avons contribué aux travaux comme représentants du monde académique.

  • La note No 5 de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) parue en juillet 2018 était consacrée aux systèmes de transport à hypergrande vitesse sous vide (Hyperloop). Pour la constitution de ce dossier, l’équipe de Cédric Villani a sollicité notre expertise sur les aspects sécurité et les questions du cadre règlementaire de ce type de système de transport.

  • Dans le domaine urbain, Le Vademecum «démonstrateurs villes durables, un repère pour l’action» a été utilisé en France et jusqu’en Pologne.

  • L’expertise ESCO artificialisation des sols a par ailleurs mobilisé une bonne partie de l’IFSTTAR et on a contribué à la relecture critique de l’ensemble des documents.

  • La Société du Grand Paris a confié au CEREMA et à l’IFSTTAR une mission d’assistance technique et d’expertise structurelle pour la réalisation de la gare de la Défense, sur la ligne 15 Ouest du Grand Paris Express. Le Cerema et l’IFSTTAR ont réalisé, en complément des calculs réalisés par la maîtrise d’œuvre, une modélisation numérique du transfert de charge des poteaux de la « gare fantôme » existante vers un ensemble de fondations sur micropieux, avec le logiciel CESAR-LCPC, développé par l’IFSTTAR. Les résultats confortent ceux obtenus par le maître d’œuvre et valident la solution proposée. Ils permettent également d’étudier l’influence de certains détails géométriques, des caractéristiques de résistance des calcaires, et des efforts de précontrainte dans les butons.

  • Enfin, le livre blanc du Forum métropolitain du Grand Paris ”Vers des mobilités durables optimisées et intelligentes à l’horizon 2030 en Île-de-France”, auquel on a participé, met en exergue la R5G comme paradigme de la transformation. Cette visibilité crée en retour des opportunités partenariales à l’occasion de l’appel d’offre fondé sur le livre blanc.